ABOUT

ACTIONS CONSTRUITES OU CONSTRUCTION DE PLATEFORMES D’ACTIONS.

Né en 2003 à l’initiative de cinq architectes, EXYZT constitue aujourd’hui une plateforme de création pluridisciplinaire regroupant une vingtaine de personnes : architectes, graphistes, vidéastes, photographes, dj, botanistes, constructeurs. Chaque intervention du collectif s’inscrit dans une temporalité et dans un territoire déterminé, prenant souvent la forme d’installation temporaire. Les projets d’EXYZT partent de la spécificité du site, le contexte devenant support pour le projet. En fonction des projets, EXYZT mobilise tout ou partie de ses membres et tisse de nouveaux liens avec les acteurs sur place, formant ainsi des communautés d’action, des cadres de vie et d’échange.

« Action, vie et échange » sont les trois mots clés pour aborder l’approche du collectif. Concevoir une architecture à travers l’action ou des actions, charger l’architecture de la vie, d’usages multiples et divers et utiliser l’architecture même comme médium afin de promouvoir des rencontres et de l’échange.

« L’ensemble des projets incite le visiteur à quitter une attitude purement contemplative pour devenir, lui aussi, un usager, acteur, parti prenant dans le projet »

Des installations temporaires, toujours auto-construites et habitées par le collectif même, reposent des questions quant aux contextes, lieus et leurs usage.

En 2006 ,le collectif répond à l’appel de Patrick BOUCHAIN, architecte français invité à la Xème Biennale d’architecture de Venise pour présenter, sélectionner et animer le pavillon français.

Dans le contexte surmédiatisé de la Biennale d’architecture de Venise, où la représentation de l’architecture prend, depuis plusieurs années, le pas sur l’architecture elle-même, Bouchain et EXYZT, décident de réaliser le projet Métavilla. Avec une véritable cuisine, un hôtel, sauna et mini-piscine sur le toit, le pavillon français se transforme en lieu de rencontre et d’échange, où l’architecture est vécue, où le visiteur devient acteur et participant actif, où le lieu devient également laboratoire d’expérimentation et espace convivial. La Métavilla a changé définitivement le regard sur le site et l’idée d’exposer une architecture.

Collective domicilited in Paris since 2003

EXYZT’s manifesto proclaims it as a ‘platform for multidisciplinary creation’ whose aim is to challenge the view of architecture as an independent field of practice. Instead, they embark on experimental living ventures built collectively.

The collective conceive and organise each project as a playground in which cultural behaviours and shared stories relate, mix and mingle.
Each project, always strive to involve different constituencies of the local community in a social network that is invited to inhabit a temporary space.